Videomapping et videoprojections sur maquette

En résumé, le videomapping représente tous les procédés qui permettent de réaliser des vidéoprojections sur une surface qui n’est pas un écran rectangulaire classique. Cette surface peut comporter du relief, ou être composée de deux écrans séparés, une façade de bâtiment, une maquette de ville, un mur d’eau ou une toile tendue, pour répartir des images de façon pertinente. Le lien entre les images et la surface de diffusion est très spécifique, les deux s’articulent. La production possède tout de même des particularités car il faut travailler avec des contraintes comme des anamorphoses, des images de grandes tailles, des effets de blanc et noir… Nous prenons soin de choisir les vidéo-projecteurs adaptés et de nous doter des mires adéquates pour éviter les ombres portées. La vidéoprojection est privilégiée pour les diffusions sur des bâtiments monumentaux, en raison de l’obligation de conserver son intégrité.  La projection vidéo, peut être substituée par des panneaux LED, ce qui simplifie la production.

La projection sur maquette offre tous les avantages d’une véritable reconstitution en relief, avec les volumes et les spécificités combinés à ceux d’une animation riche en narration et en pouvoir d’évocation et de contextualisation. Qu’il s’agisse d’une carte en relief, de la topographie d’un secteur géographique, nous concevons ce dispositif comme une attraction pédagogique. A l’aide de mobiliers, la plupart du temps autoporteurs, de projecteurs HD et d’un boîtier de déclenchement, nous jouons avec les perceptions du monde réel pour faire vivre une expérience hors du commun. Grâce l’analyse intégrée du relief et des aspérités de l’objet sur lequel la vidéo sera projetée, celle-ci s’adapte à la structure qu’elle épouse.